Bienvenue sur Maisie Williams France votre première source française sur l'actrice britannique Maisie Williams. Surtout connue pour incarner Arya Stark dans la série à succès d'HBO, Game of Thrones, c'est aussi une entrepreneuse à part entière à la tête de Daisie, et ayant plein d'autres projets. Vous pourrez retrouver tout ce qui concerne son actualité à travers des photographies, vidéos, interviews, etc. Bonne visite! // //


6
Sep 2018

Maisie apparaît dans l’édition de Septembre du magazine ELLE où elle a été photographiée et interviewée.

À propos des dernières scènes d’Arya – “Je pense que jusqu’à la dernière saison, Arya tuait toujours les méchants. Mais après, on l’a vu commencé à utiliser ses talents de manipulatrice. Ce n’est qu’au moment de cette conversation avec sa soeur, Sansa, qu’elle a réalisé qui elle était devenue, qu’elle était odieuse avec quelqu’un que nous aimons. Pour moi, c’était un super moment en tant qu’acteur d’avoir pu joué un personnage adoré malgré sa méchanceté. Je me sentais merveilleusement bien, même si c’est une scène horrible. Mais elle compense ses mauvais actes à la fin. Aussi, Sophie est ma meilleure amie. Qui a l’occasion d’avoir des scènes avec sa meilleure amie? Moi! On s’encourage.”

Concernant les accusations misogynes de GoT “Pour moi, ça se passe dans un monde médiéval où les femmes n’ont pas beaucoup de droits, et pourtant elles règnent. Mais je pense qu’au fur et à mesure des saisons, cela se passe de mieux en mieux pour les femmes. Et la dernière saison sera incroyable. Je me sens super, être sur le tournage avec toutes ces femmes. Elles règnent toutes, vous savez, elles reviennent toutes au sommet – c’est plutôt impressionnant.”

source

//   Article rédigé par Marie  //
18
Mar 2018

//   Article rédigé par Marie  //
24
Fév 2018

Maisie est en couverture du 100e magazine d’ASOS, l’édition d’Avril.

Sur son ouverture cinématographique avec Early Man “Je veux essayer la comédie. J’en ai une qui sortira bientôt. J’adore les films indépendants. J’adore les histoires super-poignantes. Je me dis juste ‘Essaie tout’. Je suis dans une position où il y a des fois où je peux choisir et je veux choisir judicieusement à ce point crucial de ma carrière”

Sur son entreprise de production, Daisy Chain “Nous avons des scripts partout, ce qui est excitant. Je veux me faire la main en tant que réalisatrice. Il y a des histoires que je veux raconter, et je pense qu’il y a des choses que je n’ai pas encore vu fait de la façon dont je les ai expérimenté. Il y a des histoires que je sais que je peux faire.”

Sur son style de personnalité – “Je pense être plutôt excentrique. Je serais la tatie que tout le monde aime genre ‘Oh regarde, c’est tatie rouge Maisie!’ et je suis là, vêtue de rouge de la tête aux pieds, êtant fabuleuse. J’aime les imprimés, les couleurs. S’il y avait une pièce maîtresse de ma garde robe, aujourd’hui ce sont les pantalons. C’est toujours très confortable et toujours super frais.”

Sur ce qu’elle aimerait qu’on retienne d’elle – “Je veux m’assurer de faire partie d’une génération qui a fait mieux que la précédente, et apporter à la nouvelle génération en m’assurant qu’elle fera encore mieux que nous. Je ne veux pas nécessairement que les gens retiennent mon nom à travers l’histoire pour les choses humanitaires que j’ai fait, mais qu’ils sachent que si nous pensons et agissons positivement, nous pouvons vraiment faire la différence.”

source

//   Article rédigé par Marie  //
29
Sep 2017

Sur son expérience sur le tournage de X-Men: New Mutants “C’est cool de faire partie de cette nouvelle vague de personnages écrits et d’actrices devenant célèbres qui n’entrent pas vraiment dans la norme. Je crois que ma génération est l’une des plus ouvertes, et je vois que cela se reflète d’une certaine manière dans le film.”

Sur sa difficulté à se satisfaire de nouveaus rôles – “J’étais amoureuse d’Arya depuis si longtemps. Je pensais juste qu’elle était la meilleure chose au monde et que personne ne pouvait l’atteindre, qu’elle était si incroyable.”

Sur ses similitudes avec le personnage incarné par Millie Bobby Brown dans Stranger Things “Le travail de Millie a été super, et son personnage est génial. C’est merveilleux de voir plus de jeunes filles dans ces sortes de rôles. Je sais qu’Arya en faisait parti. Ça a fait accepté le fait que des petites filles ne portent pas que des robes, et que ce n’est pas grave si elles ressemblent à des petits garçons, et ce n’est plus choquant ou honteux désormais.”

Sur Daisy Chain Productions, l’entreprise de production créer avec son ami, Dom Santry – Le but est de développer et produire des court-métrages britanniques. “Je veux donner l’opportunité à d’autres personnes de faire d’incroyables choses. Beaucoup de membres de ma génération ont du talent mais aucune plateforme.”
Sur ses futurs projets – “Je peux faire n’importe quoi, je n’ai pas eu ce sentiment depuis longtemps.”

Sur l’avenir d’Arya – “Je veux juste qu’elle soit hereuse et en sécurité, et que quelqu’un s’occupe d’elle. Elle est devenue si indépendante, et est devenue une dure à cuire. Je pense que ce serait bien que son âme s’appaise, qu’elle soit protégée par un ainé. Pas sure de savoir qui ce sera. Mais cela a été difficile, et ce serait pour elle d’avoir un beau gosse. Je ne peux pas imaginer que cela arrivera, c’est Game of Thrones, mais dans mon monde c’est ce que j’aimerais pour elle.”

source

//   Article rédigé par Marie  //
9
Juil 2017

Maisie fait aujourd’hui, Dimanche 9 Juillet, la couverture du magazine Style par Sunday Times.

Sur le sort réservé à Arya –“Ummm… Je ne peux rien dire. L’avenir semble prometteur pour Arya. Elle suit son propre chemin, ce qui est bien, parce qu’elle a parcouru un long et dur voyage. C’est doux et amer en même temps. Point, point, point.”

Sur sa success story – “Il n’y a pas beaucoup d’opportunités, là d’où je viens. Ça sonne comme si je venais d’un endroit pauvre! Je ne le suis pas. C’est juste que je n’ai jamais pensé, qu’en grandissant, j’aurais pu un jour réaliser mes rêves, peu importe la manière dont je travaille. Donc quand je l’ai fait, j’étais là ‘Ok, tout pourrait s’arrêter demain, alors tu as intérêt à faire quelque chose de bien tant que ça dure.’ J’ai une voix et n’ai pas forcément toutes les idées, mais j’ai une plateforme qui me permet d’en répandre quelques unes, donc…”

Ce qu’elle pense de la génération d’aujourd’hui – “Internet est toujours mal vu. Les gens l’assimilent comme un endroit négatif. Mais grâce à internet, ma génération est la plus tolérante de toutes. On se comprend les uns les autres, on ne ségrègue pas les gens parce qu’ils sont différents. Seulement une petite minorité trollent les autres.”

Sur la sexualisation de la femme à Hollywood – “J’ai été très chanceuse, je joue des personnages qui ne sont pas nécessairement agréables à regarder. C’est difficile pour une jeune actrice qui se considère toujours comme l’ado morcelée mais est, en quelques sortes, obligée de jouer des personnages bien plus matures, parce que, tu sais, une ‘jeune femme sexy’ vend bien à Hollywood.”

Sur son adolescence – “Je suis la plus jeune des 4 enfants et suis très, très petite (1m55) donc j’ai toujours du me battre pour attirer l’attention.” “À 12 ans, je n’avais peur de rien et m’en fichait, donc j’ai vraiment profité. Mais ensuite, au fil des saisons, la pression est montée et c’est devenu un peu plus destructif. Tout le monde passe par cette baisse de confiance en lui. Ça vient aussi avec la puberté. Tout est retombé petit à petit, et j’ai perdu confiance en moi et maintenant cela s’améliore.” “Les deux premières années ont été bizarres. Je m’amusais beaucoup, mais quand je regarde en arrière, je trouve que je n’étais pas vraiment heureuse parce que je n’avais pas beaucoup d’amis. J’avais quitté l’école et travaillais beaucoup et c’était une période étrange. Je me rappelle que lors de la saison 2 ou 3 [quand elle avait 14 ou 15 ans], les autres membres du cast venaient vers moi me dire ‘Ta vie va changer’, et ça ne me bottait pas. J’étais là ‘Je ne veux pas que ça change, j’adore ma vie.'” Par la suite, Maisie s’est fixée des règles: elle promet d’assister aussi souvent que possible au repas du Dimanche, a acheté un appartement près de chez sa mère pour qu’elle ait son propre espace quand elle est en décalage (horaire).

source

//   Article rédigé par Marie  //